LMB de Felletin

Une sortie pédagogique taillée sur mesure !

Une sortie pédagogique taillée sur mesure !

Ce jeudi 11 octobre, l’entreprise Jacquet située à Bourges a reçu la visite des apprentis de Bac pro « Intervention sur le patrimoine Bâti » 1ère et 2ème année. Cette entreprise appartient maintenant au groupe Lefevre qui constitue la première entreprise française entièrement consacrée à la restauration du patrimoine.

L’objectif visé était une découverte approfondie des modalités d’intervention sur des monuments historiques ainsi que les techniques employées dans les domaines de la maçonnerie et la taille de pierre.

La journée a commencé par la carrière de Charly à Blet. Cette pierre locale est celle-là même qui a servi à la construction de certaines parties de la cathédrale de Bourges. Une autorisation exceptionnelle, de 20 ans, d’extraction a été donnée par les services de la DRIRE. Les apprentis ont pu observer le travail d’extraction des blocs de calcaire d’environ 4 m3 soit 10T chacun. Ils sont découpés par une haveuse, sorte de tronçonneuse, permettant une taille verticale dans le banc de calcaire. David Mortreux, conducteur de travaux et les ouvriers sur place ont su expliquer les différentes modalités d’extraction de cette pierre et l’intérêt d’utiliser une pierre locale dans le travail de restauration.

Le début d’après-midi a été consacré à la cathédrale de St Etienne de Bourges, un joyau de l’art gothique, patrimoine mondial de l’UNESCO. Après 10 ans d’intervention, de l’entreprise Jacquet, sur les 4 façades, les arcs-boutants, la tour du beurre et le portail du « jugement dernier », les apprentis se sont intéressés au changement de claveaux d’un arc-boutant supportant les 200T d’une chapelle. Les techniques employées sont un savant mélange d’expérience et d’ingéniosité. L’un des points délicats de cette intervention est la mise en place d’un étaiement adapté aux charges à reprendre et suffisamment souple pour permettre son démontage partiel pour la pose de nouveaux claveaux. Pour cela, la disposition rayonnante des étais a été permise par la création d’un socle à 9 places. Cette innovation va être maintenant employée par l’ensemble du groupe Lefevre. Les claveaux préalablement façonnés à l’atelier sont posés, un à un, avec une extrême précaution. Les techniques d’assemblage sont traditionnelles alliées à des renforcements à l’aide de baguettes en fibre de verre scellées à la résine. Les apprentis, en posant des questions, ont compris le phasage de l’intervention et l’utilité d’une bonne organisation du chantier. Le compagnon, responsable du chantier, leur a fait observer les sens de pose des pierres, la qualité des joints… et également quelques pierres avec leurs joints marbriers.

La journée ne pouvait pas s’achever sans avoir visité l’atelier de taille de pierre. Là encore, organisation et rigueur sont de mises. Six tailleurs de pierre et un débiteur sont à l’œuvre, nous aurions pu rencontrer l’un des nos apprentis, M. Lafosse Rony (BP Métiers de la Pierre) mais qui était en train de passer son examen. Trumeau, baldaquin, dais, chapiteau, voussoir,… sont autant de noms qui prennent vie entre les mains de tailleurs de pierre. Un stock des différentes pierres, que l’on trouve localement, assure aux futurs monuments des restaurations de qualité.

Sur le chemin du retour, un arrêt à l’abbaye de Noirlac… la journée n’avait pas été assez longue pour rassasier nos apprentis !!

Les apprentis ont été accueillis toute la journée par une entreprise qui n’hésite pas à donner de son temps pour faire passer avec passion son message de respect vis-à-vis du patrimoine et de ceux qui ont le savoir-faire pour l’entretenir, le rénover.