LMB de Felletin

Lionel a trouvé sa voie au LMB de Felletin via la formation continue

Lionel a trouvé sa voie au LMB de Felletin via la formation continue

En septembre 2011, Lionel Beaudonnat a confié son avenir professionnel aux mains de l’équipe pédagogique du GRETA Creuse, et un an après, il ne regrette rien. Explications.

Originaire de Vernines, bourgade du Puy de Dôme, Lionel a fait des études dans un lycée professionnel, se spécialisant dans les parcs et jardins. Une voix ? Une orientation pas assez réfléchie ? Après son Bac Pro en poche, son père qui gère une entreprise de 16 salariés avec un associé lui demande de réfléchir à reprendre son entreprise d’ici quelques années, lors de son départ à la retraite. Lionel à ce moment –là a encore l’avenir devant, et se sent motivé pour reprendre ses études : il contacte alors le GRETA Creuse, et commencera en septembre 2011 un CAP Charpente qu’il passera en un an, grâce aux acquis de ses précédents diplômes.

Une année qui lui a fait découvrir sa voix : la charpente traditionnelle. L’art français du trait de charpente, qui rappelons-le, est inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco, et est enseigné dans une vingtaine d’établissements sur toute la France.

Lionel est passé par le Centre Permanent Spécialisé des métiers du bâtiment de la Creuse (CPS : dispositif financé par le Conseil Régional du Limousin), qui offre la possibilité d’intégrer des formations diplômantes ou qualifiantes, et a obtenu son CAP brillamment. Il est vrai que ses périodes de stages (20 semaines en tout) se sont déroulées chez son père, dans l’entreprise RDL Beaudonnat, et cela a dû l’encourager dans son choix d’orientation, mais il faut savoir que cette formation a été comme une révélation pour lui : Lionel sera un brillant charpentier. Il a d’ailleurs décidé de continuer ses études au LMB de Felletin, cette fois au Centre de Formation d’Apprenti (CFA) du LMB. Lionel est reconnaissant de cette formation. Il pense qu’il n’aurait pas eu le niveau  pour rentrer en BP s’il n’avait pas fait cet effort de formation accélérée en un an. La reconversion se passe plutôt très bien pour lui, il préfère le travail du bois, sa taille, et surtout la beauté de l’élément une fois monté.

Cerise sur le gâteau.

Guy Foulier, enseignant en charpente qui ne tarit pas d’éloge sur le jeune apprenti, a senti les capacités de Lionel, et a décidé de l’aider à les exploiter : il inscrit Lionel au concours « un des meilleurs apprentis de France ». La pièce à monter, un raccord de Mansart avec tourelle est un bijou, et les jurys ne se sont pas trompés : il a eu 18/20, avec une médailles d’or départementale, et surtout une médaille d’or nationale, ce qui lui permettra de concourir lors de la sélection nationale !

Élève atypique ?

Pour Hervé Broudissout, coordonnateur du CPS, l’implication de Lionel a permis de donner des résultats exceptionnels. « C’est un stagiaire motivé, soucieux de la qualité de son travail, discret, poli et respectueux : tous les ingrédients pour savoir s’intégrer dans une équipe. Il pourra très certainement devenir chef d’équipe ou chef de chantier, voire chef d’entreprise ».

Guy Foulier, son enseignant, explique que Lionel a bien fait de faire un CAP avant de continuer sur un BP charpente : les diplômes sont formateurs, il en est la preuve concrète ; la bonne réputation du LMB de Felletin se confirme avec des apprenants comme lui : il a fait confiance au GRETA Creuse. « Peut-être qu’un jour, lui aussi deviendra formateur : il a toutes les qualités nécessaires pour transmettre. » Voilà de quoi conforter Lionel pour son avenir professionnel.