LMB de Felletin

L’art de la rocaille enseigné au LMB

L’art de la rocaille enseigné au LMB

Depuis quelques années déjà, le Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin, en partenariat avec le Greta Bâtiment Creuse et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Creuse, organisent une semaine de stage et d’initiation à l’art de la rocaille.

En France l’apparition du matériau nouveau qu’est le ciment artificiel amène la naissance de la rocaille moderne par l’expérimentation qu’en font des jardiniers et des maçons un peu artistes, réinventant ainsi, à partir du milieu des années 1840, le savoir-faire des rocailleurs. Lors des Expositions Universelles, en particulier celle de 1867, les rocailleurs contribuent largement à la création d’un modèle de jardin “french style” dont le prototype est sans doute les Buttes-Chaumont.

Aujourd’hui, quelques rocailleurs en France pratiquent leur savoir-faire, et les formations ont lieu une à deux fois par an en Creuse, au Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin.

La cession de juin va bientôt débuter : le LMB attend 11 stagiaires, du 18 au 22 juin prochain.

Ces stagiaires frôlent la parité : 6 hommes et 5 femmes, issus de milieux professionnels très différents (ingénieur à la retraite, sculpteur, paysagiste, secrétaire, chef de chantier…) mais tous animés par la passion de la rocaille !

Hervé Broudissout, coordinateur du Centre Permanent Spécialisé au LMB, enseignant au lycée, et formateur du stage, enseignera aux stagiaires les techniques à employer pour la réalisation d’éléments de rocaille.

5 étapes seront nécessaires à la restauration ou à la création d’un élément de rocaille.

1 – Présentation théorique de l’art de la rocaille.

2 – Visite de Felletin et des alentours, afin de découvrir différentes œuvres de rocaille.

3 – En atelier, tout d’abord diffusion de l’information technique, conception et mode opératoire ; puis mise en application avec traçage de l’épure à l’échelle 1 ; conception de l’armature (équilibre de la pièce) ; Corps de l’enduit (différents dosages à chaque couche) ; réalisation de l’objet, de l’écorce, et enfin une coloration éventuelle.

4 – Attestation de formation délivrée aux stagiaires

5 – Les stagiaires peuvent repartir avec leur pièce.

Renseignements : http://rocaille-limousin.com