LMB de Felletin

Des médailles et des jeunes

Des médailles et des jeunes

Trophée de l’apprentissage, Olympiades des Métiers, Meilleurs apprentis de France, Prix des Métiers… Le Lycée des Métiers du Bâtiment excelle dans les concours à échelle régionale et nationale. Nous avons rencontré ces derniers mois Victor Grenier, qui participait aux Olympiades des Métiers et Morgane Roblet, qui est partie en stage en Sardaigne grâce au concours du trophée de l’apprentissage au féminin : découvrons désormais deux élèves du L.M.B. de Felletin, méritants tous deux pour leur savoir-faire : Arnaud Gayout et Maxime Reynaud.

Arnaud, jeune apprenant de la Haute Vienne, a fait son cursus à Felletin dès sa classe de troisième. Il a souhaité commencer par une classe de 3ème Découverte Professionnelle, que le LMB propose en option sur 6 heures. La pierre est son élément : il choisi de faire un CAP Métiers de la Pierre.

Il est aujourd’hui en Terminale Bac Pro Arts de la pierre, et s’est vu décerner le 17 mars dernier, le prix des métiers du Rotary club Limoges Renoir.

En présence de son maitre de stage Thierry Jouhandou, lui-même rotarien, du Président du Rotary M. René Labregère et de nombreuses personnalités limougeaudes, Arnaud a présenté deux de ses œuvres : une niche en granite gris, de 47 cm de hauteur et 42 cm de largeurs, avec son socle. C’était son exercice du concours MAF, ou il a eu la médaille d’or départementale, et bronze en régionale. Puis une sculpture très originale, un coquillage en granite, qu’il a fait sur son temps libre.

Maxime a 18 ans, il est élève au LMB en classe de première STI, option bois. Lors de la réalisation de son œuvre pour le concours d’un des meilleurs apprentis de France, il était en BEP Métiers du Bois au LMB. Le travail demandé était un coffre à sel lorrain.

Maxime a eu les plans, il a du faire les épures, les différentes faces du meuble à échelle 1, puis prendre les mesures. Pour la fabrication, il a du débiter, raboter, dégauchir, tenonner, mortaiser, faire les différentes moulures, et enfin rassembler. Selon l’élève, la partie la plus technique, c’est là où se trouvent les tiroirs. Le plus compliqué a été l’assemblage des tiroirs en queue d’aronde.

Avant que la pièce ne parte devant le premier jury, Maxime a poncé, teint et vernis son coffre.

Le premier jury est venu à Felletin noter son travail : 17,9 sur 20… Maxime a été admis au concours départemental et régional. Le deuxième jury lui a mis une note entre 18 et 20… ce qui est le critère pour que l’ouvre parte à Paris pour le concours national.

Ses médailles départementale et régionale lui ont été remises en mai 2010 à St Amand Montrond dans le Cher, et sa médaille d’or nationale lui a été remis en février dernier, au sénat, en présence de Gérard RAPP, président de la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France, de Monsieur Gérard LARCHER, Président du Sénat, et de Jérôme Bonaldi, en tant que représentant de la société civile.

Maxime souhaite continuer ses études, pourquoi pas au Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin, ou le BTS Système Constructifs Bois et Habitat correspondrait à de nouvelles vocations…