LMB de Felletin

Visites d’entreprises pour les étudiants, visite du LMB pour des finlandais

Visites d’entreprises pour les étudiants, visite du LMB pour des finlandais

Des jeunes finlandais en stage en France via le L.M.B.

Partenaire dans le projet finlandais « Léornardo Da Vinci », dont le thème est la sécurité au travail, le Lycée des Métiers du Bâtiment accueille sept stagiaires (2 filles et 5 garçons) du Sastamalan.

Depuis de nombreuses années, le LMB a un fort partenariat avec cette région de la Finlande, ou élèves et enseignants partent se former plusieurs fois par an.

Accompagnés par un professeur de menuiserie, Arno Pelto, qui deux ans auparavant avait effectué un stage chez Diadélos, les jeunes finlandais ont passé leur première semaine dans les murs du LMB, à découvrir le lycée et ses formations, et à visiter des entreprises locales de construction en bois. Ils se sont aussi imprégnés de nos cultures et traditions, en compagnie de nos étudiants du BTS Systèmes Constructifs Bois et Habitat, avec qui ils avaient travaillé sur des chantiers en Finlande en novembre dernier.

Les jeunes finlandais passent leurs 5 autres semaines répartis dans quatre entreprises : Diadélos et Casa Nova à Felletin, CMB à Giat et J.B. Nicon à Bourganeuf.

Ils pourront ainsi intégrer la vie d’une entreprise française, apprécier les méthodes de travail et les mesures de sécurité employées, afin de réaliser une étude comparative et étayer leur dossier sur la sécurité au travail dans les deux pays.

Nous leur souhaitons un bon séjour en France !

Visites d’entreprises par les étudiants en construction bois…

Le jeudi 10 mars 2011, les étudiants de première année et terminale BTS SCBH (Systèmes Constructifs Bois et Habitat) accompagnés de sept étudiants Finlandais et leur professeur, encadrés par Dany Chamboredon (professeur d’Anglais) et Daniel Magnanou (professeur de Construction Bois) se sont déplacés à Egletons pour des visites d’entreprises.

L’entreprise SPBL Farges fabrique principalement des produits semi finis destinés à l’aménagement paysager et la construction d’ouvrages en bois. A 10h30, l’équipe du L.M.B. est accueillie par Pierre THEIL, commercial dans l’entreprise. Il leur présente globalement l’entreprise : 1,7 Ha avec son séchoir d’une capacité de 120 m3 alimenté en chaleur par la chaufferie bio-masse de la ville d’Egletons.

Avant de pénétrer dans le bâtiment principal, le directeur explique que ce bâtiment abrite la nouvelle ligne de rabotage équipée de transferts automatiques, d’une scie de refente, d’une moulurière, d’une tenonneuse et de deux machines de perçage des parpaings de bois…

Après quelques questions posées à Pierre par les étudiants, les jeunes découvrent un deuxième bâtiment abritant un bac de traitement par Oléothermie. Ce traitement écologique marie le bois aux huiles végétales. Ce procédé développé par la société OLEOBOIS et mis au point au sein du CNRS et du CIRAD, s’appuie sur des techniques ancestrales d’huilage des bois. Cela consiste à imprégner en profondeur des essences diverses (Douglas, mélèze, chêne, châtaigner…) d’un mélange d’huiles végétales et d’adjuvants naturels chauffé à basse température (<150°C). L’utilisation d’huiles végétales aux propriétés antifongiques confère aux bois ainsi traités des caractéristiques hydrophobes, qui augmentent sa durabilité.

A 12h15, l’équipe du LMB prend son déjeuner au Lycée Caraminot. Les étudiants utilisent leur temps libre pour regarder les nouveaux bâtiments bardés de bois oléotraités et, vers 13h 30 ils se dirigent vers le village de Saint Angel, proche d’Ussel, où le bus s’arrête sur le chantier d’un bâtiment pour abriter du matériel sylvicole. Les enseignants profitent de cette occasion pour faire un rappel sur les différents éléments de structure et leurs fonctions dans ce bâtiment.

A 14h, le rendez-vous a été pris avec Gilbert Pacheco (Ancien étudiant du LMB, ingénieur) dans l’entreprise Gatignol. Les étudiants commencent la visite par la scierie où Gilbert leur explique les différentes phases de transformation du bois, de l’écorçage au débit sur liste des différentes billes de bois. Les étudiants posent beaucoup de questions sur les essences de bois utilisées (douglas, sapin, Chêne…) et les cubages journaliers (50 à 70 m3/jour).

Découverte ensuite du bâtiment principal où les charpentes et les murs ossature bois sont fabriqués sur des machines de taille moderne (HUNDEGGER K2). Ils profitent de ce moment pour regarder l’organisation des postes de travail et la préparation des commandes. Les étudiants sont attentifs et posent des questions sur les rendements et les différents chantiers en cours.

Les jeunes et leurs enseignants rejoignent le lycée de Felletin vers 17h30. Cette journée est riche d’informations et leur permettra d’exploiter celles-ci très prochainement en cours !

Et d’autres entreprises par les étudiants en aménagement et finitions…

Le Lundi 14 Février 2011 les 2 sections du BTS aménagement et finition, accompagnés par leurs professeurs, se sont rendus à Malemort et Biars sur Cère pour visiter deux usines : Chalimont fabricant de brosses faisant parti du groupe « l’outil parfait », et SOB, fabricant de peintures industrielles.

Après un accueil par le directeur de Chalimont qui a présenté son usine et la fabrication des brosses pendant une petite heure, le groupe d’étudiants a visité les locaux, de la matière première jusqu’au produit fini et son expédition. Les apprenants ont ainsi pu découvrir la complexité de leurs outils de travail : Les manches sont en bois ou plastique, la plupart des professionnels choisissent le bois pour une meilleure prise en main. La virole peut être fabriquée en cuivre ou en inox, aujourd’hui beaucoup sont en inox puisque la plupart des peintures sont aqueuses et donc seul l’inox peut résister à la rouille. La touffe est constituée soit de soie de porc, produit naturel, soit de polyamide (poil synthétique) ou un mélange des deux. La colle qui est devenue très performante permet de réduire le sertissage et augmente la durée de vie du pinceau.

Une partie de la fabrication est automatisée mais de nombreuses opérations sont encore réalisées à la main, notamment l’insertion de la soie dans les viroles ainsi que le tri de la soie pour les mettre à l’endroit : fleur (partie plus effilée) vers le haut.

La société Chalimont recherche avant tout la qualité dans ses produits et a d’ailleurs proposé la réalisation d’essais, réalisés dans l’école, des différentes brosses pour leur faire part de nos observations sur l’utilisation de ces outils.

L’après-midi, à Biars, les élèves ont visité les locaux de SOB. M.M. Oinville, les 2 directeurs de la société leur ont fait faire le tour de l’usine. Cette société emploie une cinquantaine d’ouvriers et ingénieurs. Elle possède un laboratoire lui permettant d’étudier des nouveaux produits et d’améliorer les peintures existantes afin de répondre aux cahiers des charges de leurs clients. Ces clients sont essentiellement des distributeurs ou des sociétés ayant des besoins spécifiques ou en quantité très importante.

Les étudiants ont pu comparer les expériences pratiquées au lycée, portant dans la plupart des cas sur l’application des peintures, et les expériences faîtes par SOB qui sont plus axées sur l’industrialisation et la fabrication.

Tous les nouveaux produits, développés par SOB, sont en phase aqueuse pour limiter les composés organiques volatils. Les risques d’explosion sont très limités et les consignes de sécurité très strictes.

Cette expérience a été  très enrichissante, et l’équipe pédagogique du LMB tient à remercier les 2 entreprises « L’outil parfait » et « SOB » qui leur ont permis de visiter leurs locaux ainsi que le CCCA qui a financé ce déplacement.