LMB de Felletin

« Sécurité routière et conduites addictives » : un forum au LMB pour responsabiliser ses apprenants

« Sécurité routière et conduites addictives » : un forum au LMB pour responsabiliser ses apprenants

DSC01224Les 9 et 10 novembre était organisé, dans le gymnase du Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin, le « Forum sécurité routière et conduites addictives » en partenariat avec la préfecture de la Creuse (Pôle sécurité routière) et l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie. (ANPAA)

L’objectif général de ce forum est de responsabiliser les jeunes du lycée pour leur éviter une mise en danger dans le domaine de la conduite motorisée, afin d’éviter un accident ou un retrait de permis.

Les élèves du L.M.B. ont glané sur différents stands, grâce à un questionnaire pré-établi, les différentes informations concernant les conséquences liées à la consommation d’alcool et autres psychotropes, pour les conducteurs ou passagers, dans leur vie professionnelle et pour leur santé.

Afin de convaincre un maximum de jeunes, et répondre à leurs questions, un partenariat s’est établi avec les acteurs de la prévention. Aussi étaient présents :
– La prévention MAIF
– L’ANPAA
– L’OPP BTP (L’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics)
– Le FRAD (Formateur Relais Anti-Drogue de la gendarmerie)
– Le centre de secours.

Pour une meilleure accroche, chaque stand avait des outils pédagogiques ludiques, les jeunes pouvaient par exemple découvrir sur le stand de l’ANPAA de nombreuses animations :
– un simulateur d’alcoolémie en grammes par litres de sang, qui met en valeur le (long) trajet de l’élimination dans le corps,
– l’outil Kota boss, qui permet de tester l’effet de l’alcool sur le cerveau, le champ visuel, …
– des lunettes qui permettent de simuler la vision sous alcool,
– un test qui permet de vérifier nos reflexes sous l’alcool.
– …
Par ailleurs, la MILDT (Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie) et la préfecture de Guéret offraient des réglettes expliquant les effets de la drogue et de l’alcool.

L’équipe de l’ANPAA viendra par ailleurs le 18 décembre au LMB, rencontrer les parents d’élèves, pour les sensibiliser aux addictions, en partenariat avec le FRAD (Formateur Relais Anti Drogue)

La gendarmerie faisait découvrir l’éthylotest (qui remplace le ballon et dont le but est préventif) et l’éthylomètre qui lui, fait foi devant la loi. Les apprenants pouvaient aussi voir de plus près l’intérieur d’une voiture banalisée et son radar. Les gendarmes ont fait découvrir cette année une nouveauté : le test salivaire, qui sera de plus en plus utilisé lors des contrôles routiers.

La prévention MAIF proposait avec le réactiomètre de mesurer le temps de réponse face à un danger, grâce à une pédale que les jeunes actionnaient. Par ailleurs, elle organisait en collaboration avec une auto-école l’opération Post Permis, qui consistait à faire monter des apprenants et un moniteur dans une voiture ; ce dernier mettait en avant l’environnement du conducteur et le préparait à tous les dangers de la route.

L’OPP BTP et l’AMCO (Association Médicale pour le Centre Ouest) expliquaient le rapport entre alcool ou addiction, et les métiers du bâtiment. (Travaux en hauteur, échafaudages, engins…)

Enfin, le centre de secours expliquait à l’aide de photos et vidéos leurs interventions post accident. Ils préparent aussi les jeunes à savoir réagir face à un accident. Le centre de secours a pu reprendre avec les élèves le travail entamé lors du crash test du 22 septembre à Aubusson.

Ce forum rentre dans le cadre du plan de prévention des conduites à risques, mis en place au Lycée des Métiers du Bâtiment, avec le soutien de l’ANPAA, depuis 5 ans. Celui-ci aide à l’amélioration du « mieux-vivre » au L.M.B., pour éviter les dérives. Par exemple, différents ateliers sont proposés aux jeunes : Travail sur l’estime de soi, séances relaxation, valorisation du travail des élèves, soirées organisées, amélioration du foyer des élèves…
Les élèves ont participé activement à cette manifestation, et un grand nombre a pris conscience des risques liés aux conduites dangereuses.
Nous espérons qu’ils auront désormais une conduite encore plus responsable.