LMB de Felletin

Les élèves du LMB en visite fantastique

Les élèves du LMB en visite fantastique

L'artiste et les élèves dans l'atelierCourant septembre, la classe de deuxième année de BTS Constructions Métalliques du Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin, a eu la chance de visiter l’atelier de Vincent Dubourg, et de découvrir son imagination débordante. Ce jeune artiste designer, qui travaille entre Felletin, Paris et Londres, a répondu aux nombreuses questions des élèves à propos de sa dernière œuvre : un escalier en construction métallique…

Cette œuvre, répondant à une commande, sera à la fin de l’année mise en place à Londres, chez un particulier. En attendant, elle n’aurait pu voir le jour sans l’aide précieuse de René Meuleman, enseignant en construction métallique au Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin, et Rolland Nicoux, ancien enseignant au L.M.B.. En effet, Vincent Dubourg avait déjà travaillé le bois et le bronze, mais était encore néophyte sur les techniques de pliage de l’acier. Ainsi, suite à ce partenariat enrichissant entre l’élève-artiste et les professeurs en technicité, Vincent a souhaité partager l’avancée de son travail en invitant son professeur et les élèves du L.M.B.

Les jeunes apprenants étaient ébahis par tant de légèreté, dans une œuvre où l’on ne s’attend pas à cette impression de naturel. Un élève nous délivre son impression : « Sa création était basée sur la vision d’un escalier se déformant sous l’emprise du vent, ainsi qu’avec la détérioration naturelle du temps. Cette œuvre laisse place à une superposition de tôles découpées et pliées, pour faire apparaître une structure en fin de vie. »

la maquette de l'escalierD’un point de vue technique, les élèves n’étaient pas en reste non plus. Grâce à la maquette que l’artiste avait réalisé au préalable, les élèves ont compris l’importance de cet outil : la maquette apporte des facilités dans la conception, ainsi que dans la base de calculs ; elle simplifie la réalisation et permet d’appréhender les difficultés lors de la réalisation.

Cet escalier à quart tournant est composé en son centre de tubes recouverts de tôles d’aluminium, qui montent jusqu’à neuf mètres de haut, et donnent un aspect végétal à l’ensemble de l’œuvre. Par ailleurs, Vincent Dubourg a utilisé de l’acier de différentes épaisseurs, ainsi que des cordons de soudure à l’acier inoxydable, pour créer un jeu de lumière grâce à l’aspect scintillant de l’inox.

Ce type de sorties pédagogiques plait énormément aux élèves. Elle est enrichissante, car elle permet de voir une autre utilisation de l’acier utilisé pour de grandes constructions, du type bâtiments industriels. Damien Touron, élève en BTS Constructions Métalliques, est ravi de sa visite : « C’était fantastique ! J’ai pu découvrir une autre facette des études que nous faisons actuellement. L’aspect créatif donne une approche différente, moins stricte, des calculs à effectuer pour créer un escalier. D’ailleurs, j’imagine qu’une fois l’œuvre terminée, on a oublié les contraintes qui ont permis de la réaliser !… »